Porsche récentes (à partir de 2008) en serie limitées tous les détails

Porsche récentes (à partir de 2008) en serie limitées tous les détails

LES « PORSCHE » – SERIES LIMITEES

PORSCHE BOXSTER’S « PORSCHE DESIGN EDITION 2 » – commercialisée en 2008 – série limitée à 500 exemplaires.
carrosserie « blanc carrara »
entrées d’air latérales
console centrale et fonds de compteurs : blancs
bandes grises parcourant la carrosserie siglées « Porsche design édition 2 »
volant sport 3 branches
leviers de vitesse et de frein revêtus d’alcantara
blocs optiques arrières : rouges
jantes sportdesign de 19 pouces, comprenant élargisseurs de voie de 5mm
capote et intérieurs : cuir, noir et gris pierre
châssis abaissé de 10 mm
PASM, phares bi-xénon, pack sport chrono et sièges sport : de série
Flat 6 porté à 303 ch.
A l’origine le boxster S « Porsche design édition » était livré avec un bracelet-montre, collection « Dashboard », cadran blanc créé pour ce bosxter ; en hommage au studio de design Porsche design ainsi qu’à leurs célèbres chronographes.

PORSCHE BOXSTER’S BLACK EDITION – présentée au Salon international de l’automobile de Genève de 2011 avec la 911 Black édition – série limitée à 987 exemplaires.
disponible en mars 2011 au prix de 64 741 euros (soit + 6 458 euros que le boxster S traditionnel)
totalement noir : peinture extérieure
jantes « boxster spyder » 19 pouces
prises d’air latérales
sortie d’échappement
habitacle : noir
c’est un boxster S, cependant, il est doté d’un moteur de 320 ch et également d’équipements supplémentaires de séries : régulateur de vitesse, climatisation automatique, système PCM avec module de navigation GPS et un pré-équipement pour téléphone mobile.

PORSCHE BOXSTER GTS – présentée au salon de l’automobile de New-York en mars 2014 (en même temps que la Cayman, mais se veut plus sportive et plus affirmée que les boxster et boxster S).
spécificités :
bouclier avant revu, et plus agressif (rappelant celui de la 918 Spyder)
prises d’air sans les 2 ailettes horizontales des versions précédentes
phares bi-xénon cerclés de noir
diffuseur plus affirmé
feux teintés
double sortie d’échappement sport de série (en option sur les autres boxster) : noire (comme le monogramme)
motorisation de 330 ch (15 ch de plus que la version S)
poids allégé qui lui confère un rapport poids/puissance de 4,1 kg/ch (il passe de 0 à 100 km/h en 5’’ et 4,7’’ une fois équipé de la boîte PDK et du pack sport chrono pour atteindre la vitesse maximale de 281 km/h).
– suspension PASM et pack sport chrono de série (en option sur autres boxster)
Consommation mixte : – 8,2 l/100 km – boîte mécanique
– 9,0 l/100 km – boîte PDK

PORSCHE BOXSTER SPYDER 2015/2016 – présentée au salon de l’automobile de New-York en avril 2015 – commercialisée en juillet 2015 au prix de 82 430 euros.
Se veut roadster, peu d’équipement pour l’alléger, c’est le plus puissant boxster au moment de sa mise sur le marché.
double bossage sur le capot dans le prolongement des arceaux
bouclier avant proche du boxster GTS, mais redirige l’air vers une ouïe de ventilation supplémentaire devant le capot du coffre, permettant, selon le constructeur, d’augmenter l’appui aérodynamique.
Jantes spécifiques de 20 pouces en étoile à 10 branches (seules disponibles pour ce modèle)
Equipement intérieur limité pour gagner en poids (le spyder perd 15 kg par rapport au boxster : il pèse ainsi 1315 kg)
Pas de climatisation automatique
pas de radio
sièges en polymères renforcés de fibres de verre et carbone

allègements = rapport poids/puissance est de 3,5 : meilleure valeur parmi les boxster.
motorisation : 6 cylindres à plat de 3,8 l dégageant 375 ch à 6700tr/min (0 à 100 km/h en 4,5’’, atteignant 290 km/h maxi) Ainsi, que ce soit en terme de puissance qu’en terme de performances cela le place DEVANT le modèle de base de la 911 – la 911 Carrera (350 ch et 4,8’’) pour un prix légèrement inférieur, et juste DERRIERE le Cayman GT4 (385 ch)

boîte de vitesses uniquement manuelle – 6 rapports
châssis : carrosserie rabaissée de 20 mm par rapport au modèle de base
différentiel arrière à glissement mécanique pour améliorer la motricité en courbe.

PORSCHE BOXSTER BLACK EDITION 2015/2016 – commercialisée en mai 2015 – édition limitée « black édition » – au prix de 61 505 euros.
n’existe qu’en noire, capote et arceaux de sécurité y compris
possède PCM avec module de navigation
rétroviseurs anti-éblouissement avec capteurs de pluie intégrés
volant « sportdesign »
pack audio plus
climatisation bi-zones
jantes carrera classic 20 pouces
phares bi-xénon avec PDLS
motorisation identique au modèle de base – moteur de 2,7 l de 265 ch.

PORSCHE CAYMAN S BLACK EDITION 2011 – édition limitée à 500 exemplaires nommée « Black édition ».
Caractéristiques améliorées par rapport au Cayman S, soit approximativement les mêmes que le Cayman R.
noir
jantes 19 pouces noires
rétroviseurs noirs
sorties d’échappement noires.

PORSCHE CAYMAN R – commercialisée en 2011
Version plus sportive et plus radicale du Cayman S.
Gagne 10 ch, est allégée de 55 kg et abaissée de 20 mm. Châssis modifié. Il atteint 330 ch et 1295 kg : meilleur rapport poids/puissance 3,9. Cette réduction de poids est obtenue, notamment par la suppression d’éléments de confort :
radio
climatisation
porte-gobelets
En revanche :
portières en aluminium ( moins 15 kg)
jantes 19 pouces, héritées du boxster sont également allégées
Aileron arrière noir est fixe par rapport aux autres modèles Cayman.
consommation de carburant et rejets de CO2 : améliorés (par rapport au Cayman S)
consommation mixte de 9,7 l/100 km et 228g/km de CO2.
PERFORMANCES : atteint les 100 km/h en 5’’ (4,9’’ avec boite la PDK) – vitesse maximale 282 km/h (280 km/h avec le PDK).
Ce qui en fait le Cayman le plus performant, égalant presque « sa grande sœur » : la Porsche 911.
vert péridot de série
bande latérale noire comprenant l’inscription « Porsche »
rétroviseurs et sorties d’échappements : noirs.

PORSCHE CAYMAN GTS 2014 – commercialisée en 2014 simultanément au BOXSTER GTS – disponible en France en mai 2015 au prix de 76 190 euros
Moteur plus puissant de 15 ch par rapport à la version S.
nouveau kit de carrosserie
nouvelles jantes 20 pouces
phares bi-xénon
nouveau système d’échappement.
Le moteur produit 340 ch, ce qui permet au Cayman GTS d’atteindre de 0 à 100 km/h en 4,9’’ (boîte manuelle) ou en 4,8’’ (boîte PDK) et 4,6’’ (pack sport chrono), et d’arriver à une vitesse maximale de 285 km/h. la consommation mixte est de 9,0 l/100km avec la boîte PDK .

PORSCHE CAYMAN GT4 (1600 exemplaires) – présentée au Salon de Genève en mars 2015 – en vente en France à 88 310 euros.
Elle est la déclinaison la plus sportive du Cayman, et le premier Cayman à disposer d’une appellation en « GTx » (normalement réservée aux 911).
boîte manuelle à 6 rapports
Design intérieur et performances très proches du cabriolet le boxster spyder.
Moteur 6 cylindres à plat de 3,8 l, développant 385 ch à 7400 tr/min. Le couple maximum de 420 Nm est disponible de 4750 à 6000tr/min.
Poids de 1340 kg : rapport poids/puissance est de 3,48 lui permettant d’accélérer de 0 à 100 km/h en 4,4’’ et de 0 à 200 km/h en 14,5’’, et d’atteindre une vitesse maximale de 295 km/h.
Le châssis du Cayman GT4 est adapté pour une utilisation du véhicule sur circuit. Il est rabaissé de 30 mm par rapport aux autres Cayman. Hauteur de suspension, carrossage, voie et stabilisateurs sont réglables indépendamment.
Le GT4 se reconnaît à un bouclier avant spécifique doté de larges entrées d’air et d’une lèvre de spolier occupant toute la largeur du bouclier.
Le flux d’air entrant par l’avant est redirigé vers l’ouïe supérieure, située devant le capot de coffre.

A l’arrière se trouve un aileron fixe monté sur des support en aluminium, et une sortie d’échappement centrale double encadrée par deux diffuseurs noirs.
Il est monté de série sur des jantes « GT4 » de 20 pouces couleur platine.
Consommation mixte : 10,3 l/100 km, émissions de CO2 : 238 g/km.

CAYMAN GT4 CLUBSPORT – présentée au salon automobile de Los Angeles de novembre 2015 – disponible à partir de janvier 2016 .
Voiture de course monoplace DESTINEE UNIQUEMENT A LA PISTE – N’EST PAS HOMOLOGUEE POUR LA ROUTE.
Mécanique identique à celle du GT4, moteur de 3,8 l de 385 ch, équipé d’une boîte PDK à 6 rapports avec palette au volant.
Freinage renforcé avec des disques de 380 mm à 6 pistons à l’avant et 4 pistons à l’arrière. Emprunté à celui de la 911 GT3 Cup, essieu avant à jambes de force allégées intégrant les bras de suspension et biellettes de direction.
L’essieu arrière à jambes de force renforcées provient du Cayman GT4, mais, cependant fonctionne avec des bras de suspension adaptés provenant de la 911 GT3 Cup.
Un allègement est réalisé par rapport au GT4 standard.
la version « clubsport » pèse 1300 kg au lieu de 1340 kg. L’insonorisation a été supprimée, ainsi que les moquette et le siège passager.
Afin de rigidifier la caisse un arceau de sécurité a été installé. Enfin le pilote est positionné dans un siège baquet comportant des ceintures de sécurité à 6 points.

997 GT3 RS – série limitée à 2000 exemplaires dont 115 en conduite à droite

Cette version RS de la GT3 fait référence au modèle plus sportif de la 911 apparue précédemment.
mêmes caractéristiques que la GT3 -997 « normale », cependant conçue pour le circuit :
hauteur de châssis, carrossage des roues, voie et barres stabilisatrices sur les essieux avant et arrière sont réglables individuellement.
lunette arrière en polycarbonate
aileron en carbone

Elle perd donc 20 kg, et l’empattement est allongé de 5 mm, ce qui permet à la version RS d’atteindre le 0 à 100 km/h en 4,2’’.
sièges baquet en carbone avec harnais 6 points (en option)
arceaux de sécurité
coupe-circuit électrique
extincteur
volant, levier et frein à main recouverts d’alcantara.

997 GT3 RS 4.0 – série limitée à 600 exemplaires dont 29 en conduite à droite – présentée en avril 2011 – disponible en France à partir de juillet 2011.

La 911 GT3 RS 4.0, est de type 997, génération II. Un nouveau moteur est apparu pour équiper cette version de la 911 GT3 : la cylindrée passe de 3,6 l à 4,0 l, développant 500 ch. Il s’agit de la plus grosse cylindrée produite par Porsche pour une 911 homologuée sur route. Elle présente également quelques évolutions aérodynamiques tels que des déflecteurs latéraux à l’avant.
Elle atteint le 0 à 100 km en 3,9’’. la vitesse maximale est de 310 km/h, et le tour de boucle nord du Nüburgring est effectué en 7’ 27 ‘’.

997GT2 RS – présentée en mai 2010 – série limitée à 500 exemplaires

version allégée et vitaminée de la Porsche 997 GT2, se distingue de la 911 GT2 par :
éléments noirs mat en fibre de carbone
passages de roues élargi à l’avant
jantes en alliage léger spécialement dessinées pour elle
spoliers avant et arrière redessinés
portières portent le sigle : « GT2 RS »

Elle est équipée d’un moteur de type boxer refroidi par eau (6 cylindres dotés de 4 soupapes chacun et turbines à géométrie variable).

Cylindrée de 3600 cm3, il développe 620 ch au régime de 6500 tr/min (rapport poids/puissance est de 2,21 kg/ch). Le couple maximal s’affiche à 700 Nm à 2250 tr/mn.
Dimensions identiques à la 997, mais poids à vide de : 1370 kg, la RS pèse 70 kg de moins.

997 SPORT CLASSIC – série limitée à 250 exemplaires – prix de vente
203 000 euros.

997 SPEEDER – série limitée à 356 exemplaires – prix de vente 203 000 euros

997 GTS
Cette version GTS de la 911 est la dernière évolution importante dont bénéficie la 997, avant l’arrivée d’un tout nouveau modèle annoncé pour le début de l’automne.
Il s’agit d’une sorte de dernier hommage à une voiture qui sera parvenue à remettre « la 11 » au rang d’icône suprême, après les errements de la 996. Elle reprend à son compte deux des caractéristiques majeures de la série spéciale « sport classic » :
ailes arrières aussi larges que sur les versions à 4 roues motrices (bien qu’il s’agisse d’une propulsion)
moteur de 408 ch au lieu de 385 ch dans la « carrera S »
– lèvre inférieure du bouclier avant limitant le passage de l’air sous la voiture.
La GTS est donc une « sport classic » hormis le look singulier de cette dernière, en reprenant, néanmoins les caractéristiques techniques. (toutes les caractéristiques sont disponibles en option).
Cependant, elle est aussi proposée avec la boîte PDK, alors que la « sport classic » n’était elle disponible qu’en version manuelle.
Elle peut également s’acheter en version cabriolet, alors que la SC était inéluctablement un « coupé ».

Pour fêter les 50 ans de la 911, Porsche a présenté en juin 2013 une version : « 50th anniversary édition » dont la série est limitée à 1963 exemplaires (hommage à l’année de sa présentation). Elle était disponible en France à partir de septembre 2013 au prix de 122 792 euros.

991 BLACK EDITION – août 2015
Elle est dérivée de la 911 « carrera – 350 ch
intérieur noir
jantes spécifiques
dotation de série enrichie

991 GTS
Introduite en 2015, la 991 Carrera GTS se place entre la Carrera S et GT3. Elle dispose de série des options suivantes : 430 CV X51, Pack Sport Chrono, Système d’échappement Sport, Dynamic Engine Mounts, suspension abaissée de 10mm, le système Porsche Torque Vectoring (PTV), les feux de jour à LED avec Porsche Dynamic Lighting System (PDLS), badge GTS, et jantes 20 pouces avec écrous centraux. Elle effectue le 0/100 km/h en 3.8 secondes avec la boite PDK. Elle a la particularité d’être la seule propulsion avec la GT3 a disposée des ailes élargies de 44mm a l’arrière.

991 R – présentée en mars 2016 au salon de l’automobile de Genève
En 2016, la 911 se décline en version sportive R avec un moteur atmosphérique 4,0 l développant 500 ch (identique à celui de la 911 GT3 RS), et une transmission manuelle à 6 rapports. Sa carrosserie ne comporte pas les modifications présentes sur la phase 2 bien qu’apparue postérieurement.
N.B. l’engouement pour cette 911 R est très probablement explicable par l’emballement des prix du marché des véhicules d’occasion. Tous les exemplaires ayant déjà été vendus avant sa présentation officielle au salon de Genève de 2016 .
Quelques jours seulement après le salon, certains exemplaires étaient déjà proposés à des tarifs PLUSIEURS FOIS SUPERIEURS AU PRIX DE VENTE CATALOGUE SUR LES SITES INTERNET SPECIALISES .

991 GT3 RS – environ 2100 exemplaires dans le monde
Porsche a lancé la version RS de la 991 GT3 au Salon de Genève en 2015. Par rapport à la 991 GT3 le toit est fait à partir de magnésium. L’intérieur comprend des sièges baquets (sur la base des sièges en carbone de la 918 Spyder), inserts en fibre de carbone, poignées de portes allégés et le pack clubsport (un arceau de sécurité boulonné derrière les sièges avant, coupe circuit, et un harnais de sécurité en six points pour le conducteur et un extincteur avec support de montage).

Le moteur de 3,8 litres trouvée dans la 991 GT3 est remplacée par un moteur de 4,0 litres développant 500 chevaux et 460 Nm de couple. La transmission se fait par une boite PDK robotisée a 7 rapport au profit des traditionnelles boite mécanique à 6 rapports. Le 0-100 km / h s’effectue en 3,3 secondes (0,6 secondes plus rapide que la 997 GT3 RS 4.0) et le 0-200 km / h en 10,9 secondes. Le temps de la 991 GT3 RS sur le circuit du Nürburgring est de 7 minutes et 20 secondes.

No comments yet.

LEAVE YOUR REPLY

Reset all fields